Le mot du Souverain Grand Eminent Commandeur.

Janvier 2012


Eminents Commandeurs,
Chevaliers Templiers Kadosch,
Salut !


Une belle page de l'Histoire de notre Franc-maçonnerie au niveau du rite d'York vient de s'écrire : la réalisation de la session du mois de Décembre 2011 concernant les grades chevaleresques fonctionnant au sein du Suprême Grand Conclave d'Haïti de 1981.

Avant tout, il faut remercier infiniment la TSEIT qui nous a permis de mener à bien cette session, puis tous les Eminents Commandeurs et Chevaliers qui ont tenu à ce qu'elle soit la plus parfaite possible. En regardant à travers une loupe le thème choisi : " La quête de la vérité au niveau des grades chevaleresques ", on ne pouvait pas penser que des idées de grande envergure allaient être brassées afin que chaque participant puisse à la fin faire une synthèse et l'intégrer dans sa vie de chevalier comme modèle de vie.

Chaque jour le franc-maçon sait qu'il a à apprendre, étant un éternel apprenti, mais il faut bien des fois en avoir la volonté. A la lecture de chaque morceau d'architecture pour le jour choisi, on voit bien qu'ici-bas tout est mystère ; le Chevalier doit affronter les énièmes exigences dressées sur son parcours mystique. En écoutant les Intervenants, on n'avait plus la notion du temps, on se voyait dans un temple mais le temps n'était pas de la partie, on en
faisait abnégation : c'est la vraie vie du mystique. Il nous reste maintenant à communiquer aux autres notre foi de Chevalier, à leur inculquer soit les grandes valeurs de la Vie soit le retour à ces grandes Valeurs. Le monde d'aujourd'hui a perdu certains repères qu'il faut à nouveau extirper du cercle de l'oubli pour les remettre sur un piédestal afin d'essuyer les larmes sur les visages d'une grande majorité d'hommes et de femmes.


Etre Chevalier, ces jours-ci, signifie être missionnaire, c'est-à-dire un homme disposé et disponible à travailler à tout instant pour servir de trait-d 'union parmi la foule humaine afin de leur apprendre à respecter la vie d'autrui, à vivre dignement sous le joug de l'harmonie, l'union et la fraternité.

Nous vous soumettons une partie d'une allocution prononcée (alors que nous étions Eminent Commandeur au Souverain Campement la Réunion Désirée No 1 Port-au-Prince) le 24 Décembre 1999 ; lisez ces propos avec attention et essayez de comprendre combien est lourde la mission du Chevalier templier Kadosch : "

Eminents Commandeurs,
Chevaliers Templiers Kadosch,
Salut !


Nous entrons à grand fracas dans le XXIème siècle et apeurés, nous cherchons les repères qui peuvent nous apporter un calme d'esprit. Dans la conjoncture actuelle, l'homme doit se chercher et si ce cri des Templiers avait été entendu depuis bien des siècles, aucune crainte n'allait envoûter les hommes et femmes de cette fin de XXème siècle. Il nous faut donc reprendre avec une plus grande vigueur la lutte afin que le règne du Bien étende son pouvoir sur cette terre. Ainsi, à l'aube de ce troisième millénaire, nous invitons tous les Eminents Commandeurs et Chevaliers Templiers Kadosch à se resserrer les coudes pour entreprendre cette grande croisade que nous seuls nous pouvons. Notre mission nous engage à regarder l'homme tant au point de vue matériel que spirituel. Essayons d'améliorer la condition humaine pour dégager la pensée des préoccupations quotidiennes à savoir le travail, le logement, la nutrition, etc. Il est impératif de se demander de quelle façon chacun de nous peut apporter sa contribution afin que tout homme se rélise pleinement.
Animés par un pareil désir et soutenus par une morale éprouvée, l'Ordre des Templiers Kadosch se retrouvera plus engagé dans la construction de ce monde idéal que beaucoup d'autres ont cherché à établir mais qu'ils n'ont su réaliser, faute d'une formation adéquate.
Nous invitons tous nos bien-aimés Frères Chevaliers TK à travailler pour le bien de l'Ordre, que leur vie profane soit vraiment un miroir où le commun des mortels puisse repérer des éléments qui l'encouragent à s'améliorer davantage, que leur vie spirituelle soit un complet dévouement à " Dieu et Notre-Dame " . Demandons à toutes les cohortes célestes, les esprits célestes supérieurs de nous protéger, nous guider dans cet engagement personnel en faveur de la TSEIT.

Nul doute que certains se méprendrons en disant que pareille disposition est difficile pour quiconque, nous ne pouvons que leur répondre par ce mots : " La moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux ". Ainsi, ces ouvriers de paix qui, constamment travaillent dans la vigne du Maître seront convaincus de la nécessité de n'engager dans l'Ordre des TK que des personnes non négatives mais dotées du grand désir de se surpasser quotidiennement. Voilà la réponse que l'Ordre des TK doit adresser à ceux qui sont parties intégrantes de l'Institution : en d'autres termes, il faut prouver à tout moment qu'on est de l'Ordre des Templiers.

Tendre la main à celui qui en a besoin, prodiguer des conseils susceptibles d'améliorer la situation d'un frère ou d'une sœur, à priori en tout ce qu'on fait, rechercher le bien et éviter que le mal s'installe dans votre voisinage : ainsi un peu dans la construction du Temple nous aurons fait.

Dans l'espoir que ces brèves paroles vous auront animé et soutenu dans votre vie de Chevalier TK, nous vous disons " Bonne et Heureuse Année 2000 " et nous vous donnons une accolade fraternelle entre l'épée et le bauscéant. "

Bien-aimés Frères,
Comme vous venez de le voir, le chemin mystique n'est pas une banalité ni une chose qu'on laisse aux enfants. A vous qui lisez ces lignes, nous disons de vous conformer à cette noble pensée " Aimez-vous les uns les autres comme le Maître vous aime ".

Entre-temps, rappelons-nous qu'au cours du mois de Janvier 2010, un séisme nous a rappelé certaines vérités. Ayons toujours en pensée cet après-midi du 12 Janvier 2010 : tant de vies perdues, tant d'espoir sombré dans l'oubli et il nous resté une leçon à tirer d'une telle circonstance : TROUVONS-NOUS DES DIRIGEANTS SÉRIEUX POUR PRENDRE DES DÉCISIONS SÉRIEUSES.

Faisons vibrer à l'unisson la chaine templière ; que celle-ci soit forte et solide pour que ces vibrations permettent d'abattre les tours du vice, de l'égoïsme et de l'ambition afin que le Bien, la Fraternité et l'Union prennent à perpétuité possession du globe terrestre.

Fraternellement Vôtre,

Max Vilvert Rosier
Souverain Grand Eminent Commandeur.



 


Précédent
Retour à la page d'accueil

 

 

   

Tous droits réservés, Le Suprême Grand Conclave d'Haïti de 1981 Juin 2010 www.sgcdh1981.org
Webmaster Magic tools graphic Design magictoolsdesign@yahoo.com Tel: 3-747-9557